Logo du site

REP + Formation : L’oral dans tous ses états

03 / 03 / 2019 | Jean-Claude Rolland, CPC | Philippe Fernandez, CoREP

FORMATION REP PLUS
Roger Martin du Gard

Pascal MENY
Maître formateur
Conseiller pédagogique départemental en arts plastiques
pascal.meny@ac-creteil.fr

PNGLES LANGAGES DE L’ECOLE

PNGDe nouvelles pratiques pour consolider les compétences langagières à l’oral (et à l’écrit)

Les langages sont au cœur des programmes de l’école primaire. Aller à la rencontre de l’autre, de soi-même, construire son identité en se confrontant à l’altérité, découvrir de nouveaux moyens de communication afin de consolider les savoirs, voilà quelques enjeux majeurs de l’école.

Les langages sont multiples. En revanche, ils sont souvent étroitement liés à l’acte de communication. Ce dernier se compose de plusieurs paramètres incontournables, parmi lesquels se trouve l’écoute.

Tout au long de leur scolarité, les élèves sont sollicités pour des activités d’écoute. Mais que signifie « écouter » ? Comment en faire un outil transversal d’apprentissage ? Quelles différences entre l’ « écoute plaisir », l’ « écoute sensible » et l’ « écoute analytique » ? Comment permettre aux élèves de faire évoluer leurs capacités d’écoute afin qu’elles deviennent réellement actives ?

Les pratiques artistiques, de façon générale, permettent aux enfants, et donc aux élèves, de construire des repères en interrogeant leur identité personnelle et en la mettant en relation avec celle de leurs pairs mais aussi d’artistes. Ces passerelles entre l’individuel et le collectif, entre l’ « espace du dedans » et l’ « espace du dehors », entre l’intime et l’universel, permettent de tracer les contours d’une première culture commune partagée.

Les rencontres et les pratiques langagières et artistiques vont permettre aux élèves d’élaborer des connaissances mais aussi de ressentir des émotions qu’ils vont mettre en mots, en corps, en espace, en images, en musique afin de les confronter à celles des pairs et de les partager avec celles des camarades.

Les pratiques théâtrales sont aussi de formidables leviers pour la consolidation des compétences langagières à l’oral et à l’écrit. Le travail à partir des onomatopées, des vire langues, des haïkus, des textes à caractère poétique permet non seulement de renforcer la dimension culturelle de chacun mais aussi de questionner le rapport que chacun entretient avec la langue française tout en consolidant les identités personnelle et professionnelle des différents protagonistes.

De telles pratiques et démarches permettent aussi de renforcer les intelligences rationnelle et émotionnelle, sans les opposer, car elles sont effectivement complémentaires. Travailler et apprendre ensemble, aller à la conquête de nouvelles pratiques, de nouveaux langages, de nouvelles émotions afin de vivre et faire vivre l’école bienveillante et inclusive, l’école des apprentissages partagés, de la créativité et de la confiance. Un très beau défi à relever ensemble...

« L’œuvre d’art est une possibilité permanente de métamorphose offerte à tous les hommes »
Octavio PAZ

PNG - 3.2 ko

PNGL’oral dans tous ses états

PNGLes pratiques théâtrales : un levier pour développer des compétences langagières et des postures professionnelles

Ancrage institutionnel
Les programmes de l’école élémentaire
Le socle commun
Le référentiel de l’éducation prioritaire
Le P.E.A.C.
La charte de l’éducation artistique et culturelle

Entrée en matière : Consolidation du groupe
– la pulsation
Barbatuques
Album : Corpo do Som
Titre : Andando Pela Africa

– la mémoire collective
« Zazie »
Exercice en forme de Z
Serge Gainsbourg/Jane Birkin
ou
« L’amie d’Annie »
Steve Warning

– lectures offertes
« C’est aujourd’hui que je vous aime »
François Morel
Éditions du Sonneur
P. 39

« Lundi »
Anne Herbauts
Les albums Duculot

Kamishibaï
« Le turban du sultan »
Éditions Callicéphale

Ateliers de pratiques orales

– travail sur les onomatopées/les vire langues/les haïkus et les intentions

Intentions proposées : tristesse, joie, peur, colère, de façon officielle, de façon pudique, sucrée, salée, poivrée, amoureusement, langoureusement, avec bêtise, de façon pressée, avec conviction, avec exubérance, avec aigreur, avec hésitation, timidement, avec envie, clandestinement, de façon outrancière, avec fatigue, avec affolement,...)

– lecture d’images et mobilisations langagières ( à partir des répertoires d’œuvres chez Accès éditions)
Définir des entrées langagières pour parler des images :
. parler pour décrire (ce que je vois) ;
. parler pour ressentir (émotions) ;
. parler pour narrer, raconter ;
. parler pour évoquer (cela me fait penser à) ;
.parler pour apprendre
- dimension historique (époque, courant, …)
- dimension artistique ( figuratif, abstrait, dessin, photo, croquis, sculpture, peinture, nature morte, portrait, scène de genre, paysage, portrait, couleurs, lumière, espace,...)

– écrits et oraux brefs
Quand je te dis … Je te réponds...
Pourquoi …  ? Parce que...

– mise en voix et en espace de textes
« Persiennes » - Louis Aragon
« Les belles familles » - Jacques Prévert
« Les mouches » - Raymond Queneau

– habiter un espace par le regard et le geste
Une grotte
Une forêt profonde
Un musée
Un aéroport
La cuisine d’un grand chef

Atelier d’écriture
Choisir une émotion : joie, tristesse, colère, peur,...
Définir un univers lexical en relation avec l’émotion choisie (inventaire à la Prévert)
Sélectionner les dix mots les plus pertinents
Élaborer une histoire évoquant l’émotion retenue avec une contrainte d’écriture précise
Exemples :
Une recette
Un pastiche
Un texte avec cinq slogans
Un texte dans lequel se rencontrent cinq personnages célèbres
Un manifeste
Un texte avec des rimes
Un texte contenant dix titres de chansons
Un hommage
Un texte traversant cinq lieux différents
Un texte contenant des proverbes ou expressions

Les mots clés de la formation
Choix, confiance, coopération, créativité.
Voix, regard, écoute, corps.
Pilotage, étayage, tissage, atmosphère.
Sensation, perception, interprétation, appropriation, émotion.
Partage, envie, plaisir, rire.
Espaces, identités.
Ajustements, plasticité.
Co-action, apprendre ensemble.
Processus/résultat.
Postures, langages, outils, gestes.
Mémoires : individuelle, collectée, collective.
Pouvoir d’agir.
Controverse professionnelle.
Matrice disciplinaire.

Pour aller plus loin
« Lire le théâtre à haute voix »
DVD – Canopé

« Les deux voyages de Jacques Lecoq »
DVD – Canopé

« Le répertoire graphique »
Accès Éditions

« L’enfant et la peur d’apprendre »
Serge Boimare
Dunod

« La peur d’enseigner »
Serge Boimare
Dunod

« L’agir enseignant : des gestes professionnels ajustés »
Sous la direction de Dominique Bucheton
Octarès Éditions

« Parler et écrire pour penser, apprendre et se construire »
( écrit et oral réflexifs)
J.C. Chabanne et D. Bucheton
PUF

Autres prolongements possibles
Parcours des émotions
Rituels de lecture d’image
Rituels d’écoute musicale
Mise en place de matinées artistiques
Ateliers de lecture/ « racontage »
Ateliers Kamishibaï

« Il faut s’accepter, s’explorer, tirer parti de soi au maximum. Ce fut la règle de ma vie. »
Roger Martin du Gard

 

Dans la même rubrique

enjeux des dispositifs et apprentissage de la lecture PNG

Formation REP+ RMG et Vigo avec le GFEN PNG

Bilans des 1ères formations REP+ | Déc 2015 PNG

Récapitulatif et enjeux de la session de décembre 2015

Réflexions sur les chantiers REP+ | Janv. 2016

Explicite ? : observations ; co-interventions ... PNG

Développement des compétences psychosociales PNG

Une école qui collabore avec les partenaires (2017) PNG

Cycle 3 : échanger, produire et construire