Logo du site

La Maternelle J. Jaurès Nord fête la lecture

21 / 06 / 2021 | Jean-Claude Rolland, CPC

Mme Ghania GHALI, directrice de l’école maternelle Jean Jaurès Nord nous transmet des photos et un descriptif de l’action menée par l’équipe pédagogique.
Voir Listes de référence de littérature en maternelle

À l’école maternelle Jaurès Nord a eu lieu la semaine du 31 mai au 4 juin, le festival du livre dont le thème était les contes traditionnels.
Ce festival se déroulait en deux temps :
Les ateliers jeux : loto, memory, puzzles, devinettes, « tapis » de contes avec maquettes et personnages, lectures plaisirs qui ont permis aux élèves de réinvestir leurs connaissances ou découvrir de nouveaux contes et fabrication de marque-page personnalisé que chaque élève gardera précieusement dans son livre du moment.
Le rallye lecture  : avec découverte de contes détournés, des personnages emblématiques tels que l’ogre et ses variantes et le loup, mais aussi des contes de randonnée.

Les familles, comme toujours, ont répondu présentes pour prêter main forte à l’équipe et ont pris un réel plaisir à participer aux diverses activités. Elles ont pu redécouvrir les contes intemporels (Boucle d’or et les trois ours, Les trois petits cochons, Roule Galette, Le petit chaperon rouge, Jacques et le haricot magique…), mais aussi de nouveaux (Roule Roule petite bûchette, Petit beignet rond et doré, L’ogresse poilue…), versions différentes ou étrangères de nos contes traditionnels.

Le festival du livre avait pour objectif la réappropriation de l’objet livre, le réinvestissement des connaissances littéraires, la découverte de nouveaux contes et l’enrichissement de la culture littéraire commune.

Ce projet collectif répond aux compétences des programmes de maternelle :
Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions :
- Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. - S’exprimer dans un langage syntaxiquement correct et précis. Reformuler pour se faire mieux comprendre.
- Pratiquer divers usages du langage oral : raconter, décrire, évoquer, expliquer, questionner, proposer des solutions, discuter un point de vue.
- Manifester de la curiosité par rapport à l’écrit.
- Pouvoir redire les mots d’une phrase écrite après sa lecture par l’adulte, les mots du titre connu d’un livre ou d’un texte.
Agir, s’exprimer, comprendre à travers les activités artistiques :
- Choisir différents outils, médiums, supports en fonction d’un projet ou d’une consigne et les utiliser en adaptant son geste.
- Pratiquer le dessin pour représenter ou illustrer, en étant fidèle au réel ou à un modèle, ou en inventant.
- Réaliser une composition personnelle en reproduisant des graphismes. Créer des graphismes nouveaux.
- Réaliser des compositions plastiques, seul ou en petit groupe, en choisissant et combinant des matériaux, en réinvestissant des techniques et des procédés.
Explorer le monde : Se repérer dans le temps et l’espace :
- Situer des événements vécus les uns par rapport aux autres et en les repérant dans la journée, la semaine, le mois ou une saison.
- Ordonner une suite de photographies ou d’images, pour rendre compte d’une situation vécue ou d’un récit fictif entendu, en marquant de manière exacte succession et simultanéité. - Utiliser des marqueurs temporels adaptés (puis, pendant, avant, après…) dans des récits, descriptions ou explications.
- Situer des objets par rapport à soi, entre eux, par rapport à des objets repères.
- Se situer par rapport à d’autres, par rapport à des objets repères.
- Utiliser des marqueurs spatiaux adaptés (devant, derrière, droite, gauche, dessus, dessous, etc.) dans des récits, descriptions ou explications.
Et en amont :
Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière :
Avec le conte Jacques et le haricot magique
- Reconnaître les principales étapes du développement d’un animal ou d’un végétal, dans une situation d’observation du réel ou sur une image.
- Connaître les besoins essentiels de quelques animaux et végétaux.

Ce projet collectif répond également à quelques axes prioritaires du projet d’école qui sont :
- Mettre en place une programmation et des progressions par cycle.
- Organiser la cohérence et l’harmonisation de nos pratiques pédagogiques.
- Favoriser la liaison entre les familles et l’école.
Il répond également à quelques objectifs prioritaires du projet d’école qui sont :
-  Donner à tous les élèves une culture littéraire pour les familiariser avec le livre et la langue française.
-  Intégrer la participation des parents dans les projets de classe ou collectifs pour leur faciliter le suivi de la scolarisation de leur enfant et les familiariser avec la langue française.
-  Multiplier les projets en partenariat avec les structures culturelles avoisinantes ( médiathèque, MTD, ludothèque…) en faisant participer les parents pour leur permettre un accès plus facile à la culture française.

Il répond également aux priorités du projet REP+ :
-  Garantir l’acquisition du « Lire, écrire, parler » et enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maîtrise du socle commun.
-  Mettre en place une école qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire.
-  Favoriser le travail collectif de l’équipe éducative.

Sans oublier les axes du projet académique :
-  MAÎTRISER ET PARTAGER LES SAVOIRS, CONDITION DE L’AUTONOMIE ET DE LA MOBILITÉ POUR TOUS :
Ouvrir l’accès à tous les apprentissages par les savoirs fondamentaux.
Faire progresser tous les élèves pour réduire les écarts.
-  FÉDÉRER LES ACTEURS POUR CONSTRUIRE DES TRAJECTOIRES DE RÉUSSITE :
Dialoguer avec les familles pour une prise en compte globale des élèves.
-  ENGAGER LES ÉLÈVES À S’OUVRIR AU MONDE : CITOYENNETÉ, CULTURE, SPORT, MOBILITÉS INTERNATIONALES :
Ouvrir à tous les élèves des expériences culturelles, artistiques, sportives et internationales.

Le contexte sanitaire actuel n’ayant malheureusement pas permis l’intervention des bibliothécaires de la médiathèque Jules Vallès, nous comptons sur leur participation à la prochaine édition, ainsi que celle d’un conteur ou d’une conteuse. Leur intervention répondrait pleinement au dispositif Cité éducative.

Ghania GHALI, directrice de l’école maternelle Jean Jaurès Nord

JPEG - 257.8 ko
JPEG - 79.3 ko