Dernière mise à jour :
17 / 05 / 2024

Attestation du « savoir-nager » en sécurité ; le pass-nautique

02 / 03 / 2022 | Jean-Claude Rolland

Voir textes précédents ici :Attestation scolaire - Savoir-nager

Un décret daté du 28 février 2022 prévoit qu’une attestation du « savoir-nager » en sécurité est délivrée aux élèves qui ont subi avec succès un contrôle des compétences en matière de sécurité en milieu aquatique.

Le « savoir-nager » en sécurité, dont la maîtrise permet la délivrance de l’attestation du « savoir-nager » en sécurité prévue à l’article D. 312-47-2 du code de l’éducation, est défini par l’annexe 1 d’un arrêté du même jour.

Un second arrêté prévoit à la modification de la dénomination du test réglementaire dit test « d’aisance aquatique » : il s’appelle désormais « Pass-nautique ».

Note de service du 28-2-2022

RÉFÉRENCES

Décret n° 2022-276 du 28 février 2022, JO du 1er mars ;

Arrêté NOR : MENE2129642A du 28 février 2022, JO du 1er mars ;

Arrêté NOR : SPOV2203320A du 28 février 2022, JO du 1er mars.

Note de service du 28-2-2022 - MENJS

Le savoir nager en sécurité est défini comme suit :
 
- parcours à réaliser en continuité, sans reprise d’appuis au bord du bassin et sans lunettes :
- à partir du bord de la piscine, entrer dans l’eau en chute arrière ;
- se déplacer sur une distance de 3 m 50 en direction d’un obstacle ;
- franchir en immersion complète l’obstacle sur une distance de 1 m 50 ;
- se déplacer sur le ventre sur une distance de 20 mètres ; au cours de ce déplacement, au signal sonore, réaliser un surplace vertical pendant 15 secondes puis reprendre le déplacement pour terminer la distance ;
- faire demi-tour sans reprise d’appuis et passer d’une position ventrale à une position dorsale ;
- se déplacer sur le dos sur une distance de 20 mètres ;
- au cours de ce déplacement, au signal sonore réaliser un surplace en position horizontale dorsale pendant 15 secondes, puis reprendre le déplacement pour terminer la distance ;
- se retourner sur le ventre pour franchir à nouveau l’obstacle en immersion complète ;
- se déplacer sur le ventre pour revenir au point de départ ;
- s’ancrer de manière sécurisée sur un élément fixe et stable.
- connaissances et attitudes :
- savoir identifier la personne responsable de la surveillance à alerter en cas de problème ;
- connaître les règles de base liées à l’hygiène et la sécurité dans un établissement de bains ou un espace surveillé ;
- savoir identifier les environnements et les circonstances pour lesquels la maîtrise du savoir-nager est adaptée.
Annexe 4 - Test Pass-nautique (ex aisance-aquatique)
 
Conformément aux dispositions des articles A. 322-3-1 et A. 322-3-2 du Code du sport, le test de Pass-nautique permet l’accès à la pratique des activités sportives mentionnées aux articles A. 322-‑42 et A. 322- 64 du même code.
 
Ce test peut être réalisé avec ou sans brassière de sécurité́.
 
Le test peut être préparé et présenté dès le cycle 2, et lorsque cela est possible, dès la grande section de l’école maternelle.
 
Ce test permet de s’assurer que le jeune est apte à (article A. 322-3-2 du Code du sport) :
-* effectuer un saut dans l’eau ;
-* réaliser une flottaison sur le dos pendant cinq secondes ;
-* réaliser une sustentation verticale pendant cinq secondes ;
-* nager sur le ventre pendant vingt mètres ;
-* franchir une ligne d’eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant.
 
La réussite au test est certifiée conformément aux dispositions du II de l’article A. 322-3-2 du Code du sport ou de l’article 3 de l’arrêté du 25 avril 2012 portant application de l’article R. 227-13 du Code de l’action sociale et des familles.
 

MOTS-CLÉS

 boen / circulaires  éducation physique

DOCUMENTS