Dernière mise à jour :
12 / 07 / 2024
Directeur de publication :
Marie-France Boulet
Secrétaire de rédaction :
Jean-Claude Rolland

Ateliers OEPRE à la maternelle J. J. Nord.

03 / 02 / 2020 | Jean-Claude Rolland | Philippe Fernandez

Voir Ouvrir l’École aux parents pour la réussite ...

Lors de ces ateliers, les parents sont autorisés à venir accompagnés de leurs enfants scolarisés afin de ne pas décourager leur participation ; ils se sentent de plus en plus à l’aise dans l’école et deviennent, à leur plus grande joie, des relais des enseignants et de la directrice auprès des parents partageant la même langue pour les informer des demandes ou des événements qui se déroulent à la maternelle.

Ces ateliers ont la volonté d’ouvrir les parents participants à la culture française
 par des sorties au musée d’Orsay, l’an passé et Le Louvre, en projet, cette année
 mais aussi en lien avec l’apprentissage de la langue par la traduction d’album dans leur langue en français et réciproquement ;
ainsi « Max et les Maximonstres » de Maurice Sendak, dans sa version arabe a été traduit en français par des mamans puis traduit en créole par d’autres.

Ces expériences permettent aux familles d’échanger sur les aléas possibles des traductions les « bêtises » de Max deviennent, par exemple, des péchers dans la traduction arabe, cela donne ainsi lieu à des discussions sur la traduction adéquate et le sens de certains mots.

Des séances de lecture bilingues sont également organisées : « Un peu perdu » un album de Chris Haughton, Thierry Magnier Eds, a été lu en anglais par des mamans tamoules puis en français.

Ces démarches permettent aux enfants d’éviter un conflit de loyauté et de participer à leur pleine intégration à l’école.

Littérature de jeunesse en langue étrangère :
Centre National de la Littérature de jeunesse (BNF) :
http://cnlj.bnf.fr/sites/default/files/revues_document_joint/PUBLICATION_6551.pdf