Logo du site

Rencontre avec Joseph Weismann

06 / 07 / 2022 | Jean-Claude Rolland, CPC | Jean-Claude Devaux, médiateur PVS
Recueil des productions d’élèves

Témoignage de Joseph WEISMANN, un survivant de l’extermination des juifs d’Europe, le Vendredi 24 juin 2022 au Centre culturel 8 rue Lacépède 93800 EPINAY SUR SEINE
Une action pilotée par Jean-Claude DEVAUX, Médiateur Prévention Violence Scolaire à la circonscription de l’Education nationale d’Epinay-sur-Seine

• 10 classes de CM2 (public et privé)

Remerciements à la Municipalité pour l’accueil et l’organisation matérielle de cet évènement.

Joseph Weismann, né le 19 juin 1931 à Paris (Seine), est l’un des rares enfants survivants de la déportation de Beaune-la-Rolande à Auschwitz, à la suite de la rafle du Vélodrome d’Hiver. Cette rafle a été commise par l’État français, le 16 et 17 juillet 1942, sous le régime de Vichy, lors de la Seconde Guerre mondiale.

PNG Publication des élèves de CM2 A de l’école Lacépède 1 :

PNG Les CM2 A de l’école Lacépède 1 :

CM2A Lacépède 1

PNGAylan
Bonjour, je vous remercie pour votre témoignage. J’ai ressenti de la tristesse. Vous avez vécu beaucoup de choses terribles.
C’était un honneur de vous rencontrer. Merci !
Très respectueusement,

Ala
Bonjour Mr Weismann, je vous remercie pour votre témoignage. J’étais émue par votre témoignage. Il nous a appris énormément.

Tsomy
Quand Monsieur Weismann nous a racontés son histoire, j’ai été très ému. Jamais je n’aurais réussi ce qu’il a fait. Il a affronté tant de choses. Il a toujours gardé espoir. Merci beaucoup.

Akin
Bonjour Monsieur Weismann. J’étais content de vous rencontrer. Votre histoire est très touchante. J’espère que votre histoire a touché beaucoup de gens. C’était un honneur de vous rencontrer.

Megan
J’ai ressenti de la tristesse quand M. Weismann était dans le camp mais heureuse qu’il se soit échappé.
J’ai été aussi contente de ces réussites et que maintenant c’est un homme de 91 ans qui nous raconte son histoire.

Lamis
J’ai ressenti de la tristesse pour son passé. C’était injuste pour les Juifs. J’ai ressenti de la peine pour vous.
C’était un grand honneur de vous voir et d’avoir écouté votre témoignage. Merci à vous Mr Weismann.

Manon
Mr Weismann est un homme incroyable à mes yeux. Il a vécu énormément de moments douloureux. J’ai beaucoup de respect envers vous. Merci pour votre témoignage.

Tahiba
J’ai été contente de voir Mr Weismann. J’étais admirative devant votre témoignage car vous avez vécu des moments très tristes et que vous avez réussi à vous relever et aller de l’avant. Merci beaucoup.

Kamelyah
Bonjour, je m’appelle Kamelyah. Je suis en CM2 A de Lacepède 1. Je voulais dire mon ressenti. J’ai été émue de votre histoire. Elle m’a touchée. J’espère que vous vous en êtes remis.
Merci d’être venu. Cordialement.

Ilyes
Lorsque Mr Weismann disait son témoignage, j’étais attentif. Je faisais comme si j’étais à sa place. J’ai senti à quel point c’était dur pour lui car tout ce qu’il a fait c’était grâce à son courage. Merci beaucoup pour votre témoignage.

Nael
Monsieur Weismann, votre témoignage m’a touché. Ça a du être dur. J’ai été ému et c’est incroyable de vous rencontrer.

Yani
J’ai été honoré de rencontrer Monsieur Weismann. Son histoire m’a touché. Je comprends son souhait de partager son histoire pour que ça ne se reproduise pas.
Encore une fois, j’ai été honoré de le rencontrer. J’ai eu énormément de chance. Merci M. Weismann.

Fatoumata
M. Weismann, j’ai été triste de votre histoire. J’ai énormément appris. J’ai été émue et honorée de vous avoir rencontré.
Merci encore !

Sher
Quand j’ai entendu le témoignage de M. Weismann, j’étais triste. Presque tous les Juifs étaient arrêtés et tués. J’étais vraiment triste.
Merci pour votre témoignage. J’ai énormément appris.

Lamine
M. Weismann, votre témoignage m’a beaucoup touché. J’étais ému et je tenais à vous remercier d’avoir partagé votre histoire. Merci M. Weismann.PNG

PNG Les CM2 B de l’école Lacépède 1 :

PNGABEL,
Lors de ma rencontre avec Joseph un survivant de l’antisémitisme, j’ai ressenti de l’espoir et de la tristesse en écoutant son témoignage. Cela m’a rendu triste parce que toutes ces atrocités qu’il a vécues et que l’on m’a expliqué avant, je ne pensais pas que c’était possible de maltraiter les croyants pour leur religion. J’ai aussi ressenti de l’espoir et de la motivation en lui quand il nous a fait part de ce qu’il a vécu durant son enfance.

Alia,
Quand j’ai rencontré Joseph Weismann, j’ai été impressionnée, j’ai appris beaucoup de choses. J’ai trouvé ça injuste que les juifs de l’époque, soit aussi rabaissés. J’ai compris sa tristesse et je crains que cela recommence en 2022. Quand il a dit qu’il s’était enfui avec un garçon, j’ai compris que l’amitié l’avait sauvé.

NOA,
C’était la première fois que je rencontrais un survivant des camps. Il était encore motivé après ce qu’il lui est arrivé, il nous a expliqué sa vie après la rafle. Il nous a dit que les Juifs n’étaient pas aimés. Ils ne pouvaient pas aller aux parcs Heureusement, il a organisé une évasion !

Sami,
Quand j’ai rencontré Joseph, j’ai trouvé qu’il était plutôt calme par rapport aux atrocités qu’il a vécu. Il racontait des choses très dures à vivre. Cela m’a bouleversé quand il est resté plusieurs heures dans les barbelés. Mais j’ai été très heureux quand le policier a demandé au chauffeur d’enlever 2 personnes et de mettre Jo et son copain. Ça les a sauvé !

Sarah,
Quand j’ai rencontré Joseph Weismann et écouté son témoignage parlant de l’antisémitisme. J’ai été touchée par toutes les atrocités qu’il a vécu. J’ai vraiment compris ce qu’était le vrai antisémitisme. Je sentais pendant son témoignage, il avait encore des émotions et il s’est même effondré en larmes. Son témoignage m’attristé. Mais c’était une chance de pouvoir entendre son témoignage.

Valentine,
En rencontrant M Weismann je l’ai trouvé très positif malgré toutes les atrocités qu’il a vécues. Et puis même si les Allemands n’ont pas été des anges pour lui, il a quand jamais détesté les Allemands. Son histoire était vraiment très touchante. Il nous a fait comprendre que même si la situation est dure il y a toujours de l’espoir et de jamais baisser les bras.

Maya,
Quand j’ai vu Joseph, j’étais vraiment contente de le rencontrer. Cela m’a rendu vraiment triste car il a perdu sa famille. Je trouvais qu’il a été courageux dans le camp pour s’évader. Cela m’a beaucoup touché, je suis contente d’avoir pu écouter le témoignage d’un survivant de la Rafle. PNG

PNG La classe de CM2A de l’école des Econdeaux

PNGRencontre avec Joseph Weismann

Nous sommes allés à l’espace culturel d’Epinay-sur-Seine pour rencontrer Mr Joseph Weismann. Ce dernier est un rescapé de la rafle du Vel d’Hiv qui a eu lieu les 16 et 17 juillet 1942 à Paris.
À l’époque il avait 11 ans et a été arrêté avec toute sa famille. Il s’est évadé du camp de prisonnier de Beaune la Rolande avec un autre garçon de son âge.

Nous étions 10 classes à l’écouter raconter son histoire.
Il a eu des sanglots en se souvenant des atrocités commises à cette époque. Il avait l’impression de revivre les pires moments de sa vie.

Nous avons été choqués par le fait que la police française arrête aussi les enfants et qu’ils soient séparés de leurs parents.
On a trouvé honteux , injuste et inhumain les conditions de vie dans le camp.

Cette rencontre a été intéressante car son histoire est véridique puisqu’il l’a vécu.
Ça nous a fait réfléchir sur les conflits actuels, ça nous a fait relativiser nos petits problèmes de tous les jours.
On a compris le message de Joseph à savoir qu’il ne faut jamais accepter l’inacceptable. On doit réussir à vivre dans la paix, la tolérance et accepter les autres comme ils sont.

On a conscience d’avoir eu beaucoup de chance de pouvoir rencontrer Monsieur Joseph Weismann.
Merci à Jean-Claude (DEVAUX) d’avoir tout organisé.

La classe de CM2A

Un grand merci à Mr Weismann pour l’exemple de courage et d’espoir donné à travers son témoignage. Grâce à cette rencontre, mon enseignement de l’Histoire sera plus riche et plus marquant pour les enfants.

Anne Fernandez (enseignante)PNG

PNG La classe de CM2B de l’école des Econdeaux

PNG80 ans après

Jeune garçon de notre âge, en ce triste 16 juillet 1942,
Où, à Paris, il connut l’horreur de la guerre et du nazisme,
Subissant l’atroce rafle du Vél’ d’Hiv’ et les dures épreuves qui suivirent,
Emporté avec ses parents, ses sœurs, ses amis et 13 000 autres innocents
Par la police française du gouvernement du maréchal Pétain, collaborant avec
[l’Allemagne nazie.
Hélas, comment cette injustice, cette violence contre l’humanité a-t-elle pu se
[passer ?
 
Wagons terrifiants, des milliers de trains où s’entassent des millions d’êtres
[humains.
En direction de la Pologne ils se dirigent.
Ils vont - femmes, enfants, vieillards - vers la mort, sans le savoir.
Shoah en est le nom ; leur « crime » est d’être né juif.
Mais,grâce à son courage et à son évasion, ce jeune garçon peut nous témoigner,
[80 ans après, de son histoire qui nous permet de mieux connaître
[et comprendre ce qui s’est passé.
Alors, nous, enfants de France,
Nous n’oublierons pas !
Nous dirons non à l’antisémitisme, au racisme et à la haine !PNG

Lettre de remerciement des élèves de la classe de CM2B de l’école des Econdeaux, Épinay-sur-Seine.

PNG
Joseph,
Merci beaucoup pour votre témoignage unique mais aussi pour les réponses apportées à nos questions, Nous vous en sommes reconnaissants.
Nous avons conscience que nous avons eu beaucoup de chance d’avoir pu vous rencontrer et vous écouter.

Nous savons que cela a dû vous être très difficile de nous raconter vos souvenirs car ils sont dramatiques et que vous vous êtes reconnu à travers nous.
La classe a été émue et marquée par votre triste récit, et aussi quand nous vous avons vu pleurer. Votre humour nous a fait sourire entre deux moments difficiles.
Votre histoire nous a énormément appris sur cette période de l’histoire. Nous garderons toujours en mémoire ce grand moment.

Pour tout cela, encore merci, dix-neuf fois mercis !!!

Les élèves de la classe de CM2 B :
Ishak, Darine, Ouissam, Wassim, Lydia, Hatem, Nour, Mattyas, Lana, Alex, Artiom, Selma, Denisa, Meylina, Orlane, Nada, Khaled, Andrew, MyriamePNG

PNG La classe de CM2 de l’école G. Martin

Je tenais à te (JC Devaux) remercier d’avoir rendu possible la venue de Joseph Weismann. Son témoignage nous a ému, sa sagesse nous a éclairé et son humanité nous a transporté.
Nous en sommes tous sortis grandi.
Nous sommes conscients de la chance que nous avons eu de l’entendre témoigner en personne de l’Histoire/de son histoire.
Les élèves ont réalisé le calligramme « TÉMOIGNAGE » avec les phrases de Joseph qui les ont le plus marqué.

PNGL’histoire qui m’a marqué est celle de la femme qui s’est faite frapper suite à la fouille. Adam
J’ai ressenti de la tristesse et de la colère quand la dame a emmené Joseph et son ami à la gendarmerie.
Amani
J’ai trouvé triste le fait qu’il soit séparé de sa famille. Kadidja
Quand les policiers sont venus chercher Joseph et sa famille, j’ai trouvé cela triste et injuste.
Fatoumata
J’ai ressenti de la tristesse quand il a raconté l’histoire de cette femme qui s’est faite frapper.
Slimane
Cela m’a énervé le fait que la dame les dénonce à la gendarmerie. Si c’était moi, je les aurais accueillis.
Adem
Son témoignage était triste. Je trouve que Joseph est quelqu’un de triste et joyeux en même temps.
Khennaëlle
Je trouve que Joseph est courageux. Je n’aurais pas eu le courage de m’échapper. Anaïs
En réalité, toute l’histoire de Joseph était touchante. KadidjaPNG

PNG La classe de CM2A de l’école privée Sainte Thérèse

PNGMahalyssa : Ce fut une expérience magique de voir une personne survivante de la RAFLE. Le voir dans un livre, puis vrai, me fait chaud au cœur.

Lucas : J’ai eu l’impression qu’on ne voulait pas que les Juifs soient dans la ville, car ils interdissaient aux enfants Juifs d’aller dans les parcs. J’ai été très heureux que les gendarmes aient été gentils.

Anis : J’ai été très touché par le témoignage de Mr Joseph WEISMANN.

Lucie : J’ai aimé le témoignage de Mr WEISMANN, mais son histoire est très triste. Je pense que personne de devrait vivre dans ces conditions. Mr WEISMANN a eu la chance de pouvoir s’évader, mais la vie a été dur pour lui.

Iliane : Mr WEISMANN, je vous écris cette lettre après avoir étudié et compris votre discours, j’ai remarqué en vous, une personne très gentille, très avenante et courageuse.

Wanis : J’ai ressenti que Joseph WEISMANN avait de l’émotion quand il parlait se sa famille et son ami JO. Lors de son témoignage, il m’a donné le sentiment de revivre son expérience et m’a plongé dans son histoire. On pouvait la vivre comme si on y était.

Marceau : En ce vendredi 24 juin 2022, vous nous avez appris, que quel que soit notre religion, notre couleur de peau, notre âge ou que nous soyons des filles ou des garçons, nous devons vivre ensemble. Alors j’espère que maintenant que nous comprendrons que nous sommes tous égaux et qu’il n’y a pas de race supérieure ou de race inférieure. En nous racontant votre histoire, j’ai ressenti de la tristesse, de la colère, le plaisir de vous rencontrer mais surtout l’honneur d’écouter un récit si bien raconter. Je pense que vous êtes très courageux, aussi bien d’avoir résisté à l’époque que de raconter votre histoire aujourd’hui. Je vous remercie infiniment de nous avoir raconter un aussi beau témoignage et j’espère que ce message continuera à être véhiculé. J’espère pouvoir raconter votre histoire autour de moi, car celle-ci était impressionnante.
Merci encore de l’avoir partagée avec nous et d’avoir fait changer nos esprits et notre façon de penser.PNG

 

Mots-clés

 cycle 3  enseignement moral et civique  histoire  partenariats

Documents