Logo du site

L’arbre à "bonjours" - école maternelle Jaurès N.

03 / 02 / 2020 | Jean-Claude Rolland, CPC | Philippe Fernandez, CoREP

« Un travail sur le « bonjour » a été initié à la maternelle J. Jaurès nord.
Les parents, ne parlant pas obligatoirement le français ont été sollicités dans chaque classe pour écrire ce mot dans leur langue.

L’arbre des bonjours (école) ;
La fleur des langues ;
Notre arbre des langues (Classes)

PNG - 223.1 ko

Ce projet, en lien avec la priorité 3 du référentiel de l’Éducation Prioritaire : « Mettre en place qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire. » et le principe de co-éducation fait également référence à l’article 2 de la Loi n°2013-595 du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République : « Pour garantir la réussite de tous, l’école se construit avec la participation des parents, quelle que soit leur origine sociale. Elle s’enrichit et se conforte par le dialogue et la coopération entre tous les acteurs de la communauté éducative. »

JPEG - 148.4 ko
JPEG - 21 ko

L’équipe enseignante note que la présence et la sollicitation des parents à l’école, notamment les allophones encourage l’investissement des élèves. »

« ÉCOUTER ET ACCOMPAGNER LES PARENTS
Dans la mesure où toutes les familles souhaitent que leurs enfants apprennent, progressent et trouvent leur place dans la société, la prise en compte de tous les parents, sans aucune discrimination, est nécessaire. On leur doit écoute et accompagnement, même si leur projet éducatif semble éloigné des attentes de l’école, de l’éducation populaire ou de la société.
Autrement dit, compréhension, respect de l’autre, altérité, valorisation et accompagnement constituent les bases de la réflexion. Pense-t-on suffisamment à inviter les parents au lieu de les « convoquer » ? À prévoir et aménager avec eux des espaces spécifiques ? À leur permettre de passer du stade d’acteur éducatif au stade d’auteur éducatif ?
Mais au delà de ses parents, tout enfant vit sur un territoire qu’il parcourt de la maternelle au collège et où il va croiser un certain nombre d’acteurs éducatifs : ses amis, ses enseignants, les animateurs des centres de loisirs, le personnel municipal... Tout ce monde « fait » de l’éducation avec les parents. La loi de refondation de 2013 a tenté de réduire les distances entre les uns et les autres : reconnaissance du rôle des parents, réforme des temps éducatifs » .

In « La coéducation existe-t-elle vraiment ? » de Marie-Claude Cortial
https://www.cahiers-pedagogiques.com/La-coeducation-existe-t-elle-vraiment

 

Dans la même rubrique

Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des élèves PNG

du lien entre les élèves pendant le confinement PNG PNG

Lecture à voix haute devant un jury ...PNG

A propos de ce que savent les élèves de 6ème PNG

A propos de ce que savent les élèves de 6ème PNG

Jaurès Nord ... de Narramus au théâtre PNG

Romain Rolland élémentaire - Théâtre confiné ...PNG

Une action des classes de CE1 et CE2 PNG

Visite de la secrétaire d’état (Personnes Handicapées)

Mots-clés de l'article

 co-éducation  éducation prioritaire